BAMBOU : LES FLEURS DU MAL !

Publié le par vertil

En Inde et dans d'autres contrées ou les forêts de bambous sont légions, la mise à fleur de ce végétal étonnant présage de catastrophes épouvantables... et pour cause...

 Mais avant de vous dévoiler les raisons de ces craintes bien fondées, quelques explications sur la floraison en général s'imposent.

kalanchoe blossfeldiana klabat (own)

 

La plupart des plantes dont le cycle de vie s'étale sur plus de deux ans fleurissent plusieurs fois. 

La floraison de la plupart des plantes est provoquée par un phénomène hormonal appelé ' induction florale '.

Ce phénomène est généralement déclenché par un signal résultant de la combinaison de facteurs externes et internes au végétal.

Ces facteurs sont particuliers à chaque espèce ou variété et souvent bien connus et maîtrisés par l'homme, ce qui nous permet de faire fleurir à peu près n'importe quelle espèce cultivée à n'importe quel moment de l'année à condition de posséder l'infrastructure nécessaire.

 

Parmi les déclencheurs les plus rencontrés, citons :

le photopériodisme (les plantes photopériodiques fleurissent lorsqu'elles ont été exposées à une durée d'éclairement ou de nuit particulière; certaines fleuriront lorsque les périodes de nuit dureront 13 heures par exemple, d'autres 16 heures etc...) ; 

le thermopériodisme ( les plantes thermopériodiques fleurissent lorsqu'elles ont été exposées à une période de froid ou au contraire de grande chaleur. Sous nos latitudes par exemple, de nombreuses bisannuelles ont besoin de la période hivernale pour recevoir leur induction; le choc entre les gelées et le réchauffement printanier est le déclencheur, ce qui empêche ces plantes de fleurir en plein hiver alors qu'il n'y a plus d'insectes pollinisateurs...) ;

le stress hydrique ( certaines plantes ne fleurissent qu'après une période de sécheresse)...

 

Ajoutons que dans la majorité des cas, la plante ne peut recevoir son induction que lorsqu'elle est adulte et l'age de la maturité varie fortement d'une espèce à l'autre ( Begonia: quelques mois, Chêne: 40 ans dans certains cas...).

Nous pouvons en déduire qu'un Kalanchoe ( photopériodique ) dans un jardin du midi de la France ne fleurira pas en même temps qu'un Kalanchoé de la même variété et du même age poussant au fin fond de l'Afrique car ils ne seront pas exposés en même temps aux heures de jour ou de nuit nécessaires au déclenchement de leur propre induction. 

 

Mais en ce qui concerne les bambous, tout va de travers !


  •        bien que certaines espèces vivent plus de cent ans, elles ne fleurissent qu'une seule fois.
  •        Il est impossible de déterminer à quel moment la floraison aura lieu car à l'heure actuelle, on ne connaît       pas les déclencheurs de leur induction florale.
  •        de nombreuses espèces de bambous peuvent donner deux types de floraison: une partielle durant laquelle seulement quelques fleurs apparaîtront sur les hampes, sans incidence particulière sur l'environnement, ou une autre, grégaire, qui provoquera immanquablement de véritables catastrophes.

 

 

LA FLORAISON GREGAIRE DES FORETS DE BAMBOUS


bamboo flowerA  un moment précis mais imprévisible par l'homme, ce dernier ne connaissant pas les facteurs déclencheurs, tous les bambous d'une même variété produisent d'innombrables fleurs qui se transforment en d'innombrables graines. L'effort fourni par ces plantes provoque immanquablement leur mort par épuisement.

Ce qui interpelle les scientifiques, c'est que tous les bambous d'une même variété fleurissent en même temps sur l'ensemble de la planète, faisant abstraction de tous les phénomènes déclencheurs connus. D'immenses forêts disparaissent ainsi ensemble dans le monde entier, et ce en 2 ou trois ans.

 

Chaque fois que ce phénomène s'est produit, il a déclenché de véritables catastrophes écologiques et de nombreuses pertes humaines ; en effet, certains animaux totalement dépendant du bambou se retrouvent sans ressources et disparaissent ( à l'heure actuelle, ce phénomène, s'il se produit dans certaines forêts, pourrait provoquer la disparition des pandas géants sauvages ) ;  de plus, les millions de graines subitement disponibles sur le sol provoquent la prolifération de rongeurs qui se reproduisent frénétiquement sous l'abondance de nourriture; une fois les graines de bambous consommées, les rongeurs en surnombre s'attaquent aux cultures avoisinantes provoquant la famine chez les humain sans compter les maladies qu'ils transmettent. 

 

Les exploitations forestières spécialisées dans le traitement du bambou ferment leurs portes et la main d'œuvre se retrouve à la rue. Dans ces pays, la rue, c'est la mort...

 

On comprend mieux pourquoi la floraison des bambous est présage de catastrophes dans certains pays.

De nombreux scientifiques étudient la floraison des bambous à travers le monde ; les années de floraison sont recensées et on tente de déterminer un cycle par variété. Certaines de ces variétés n'ont plus produit de fleurs depuis 1920 ou 1932; on craint donc de les voir fleurir et mourir bientôt.

 

 Ci dessous, trois films éloquents traitant de ce phénomène ( et au passage, d'autres phénomènes qui ont fait l'objet de pages sur le présent blog...)

 

 

 

     
 

Publié dans histoires incroyables

Commenter cet article

papyserge 27/11/2013 16:57


super intéressant cet article sur le bambou


bravo