CIGUE TACHETEE Conium maculatum, ombellifères

Commune des prairies pauvres, des dépotoirs et des endroits humides incultes, la ciguë, espèce de grande carotte de plus d'un mètre, était l'un des poisons favoris de nos lointains ancêtres qui l'utilisaient pour venir à bout de leurs condamnés à mort.

Proche de la carotte, du cerfeuil ou de l'anis, cette plante contient cependant dans tous ses organes de la conine, poison violant agissant sur le système neuro-musculaire: vertiges, éblouissements, maux de tête, yeux exorbités, paraplé
gie et enfin paralysie du diaphragme pouvant entrainer la mort...

Toutes les cigues sont troxiques, mais à des degrés différents.

L'hospitalisation rapide avec administration de stimulants est la meilleure pratique en cas d'intox.